Comment lire les étiquettes de plantes ?

Noël approche et la course aux cadeaux aussi ! Tu sais que ta cousine germaine rêve d’une plante en particulier. Tu regardes alors son étiquette dans une jardinerie afin d’obtenir plus d’informations. Et là, catastrophe : tu te rends compte que tu ne comprends rien du tout ! Pas de panique, Monique ! Ici, on t’explique comment lire les étiquettes de plantes. 

Une carte d’identité botanique

Les étiquettes de plantes ne sont pas là par hasard. Elles regorgent de renseignements précieux concernant la plante, notamment ses origines. En somme, on peut la comparer à une carte d’identité. Généralement, tu y trouveras plusieurs informations comme : 

  • son nom commun (ou vernaculaire);
  • son nom de famille ;
  • son nom scientifique en latin ;
  • son pays d’origine ;
  • sa variété ;
  • comment en prendre soin of course 
Ma Déco Verte-green box vegetales-lire les etiquettes de plantes

Le nom scientifique te donne des indications sur le genre, qui regroupe les plantes ayant des particularités similaires.

Par exemple le genre Brassica comprends les choux, les navets…

Il précise également à quelle espèce appartient le végétal. Et pour ta gouverne, l’espèce désigne un groupe de plantes du même genre qui peuvent se reproduire entre elles. Eh oui.

Par exemple le genre Brassica Oleracea regroupe toutes les espèces de choux. 

Certaines plantes ont été créées par l’homme. On parle alors de variétés « cultivar », c’est-à-dire une variété cultivée et obtenue de façon artificielle. Dans ce cas, les étiquettes sont un peu différentes. Promis, c’est pas compliqué ! Le nom de la variété est écrit entre guillemets ou apostrophes et est souvent suivi du nom de l’obtenteur, c’est-à-dire la personne qui à crée la nouvelle variété soit par hasard soit par sélection volontaire.

Mais ce n’est pas tout. Parfois, tu verras figurer sur l’étiquette un nom stylé en mode collab du genre « Louis Vuitton x Supreme ». Bon, dans notre cas, ça sera plutôt un truc comme « Sansevieria x Dracaena ». Il s’agit d’une plante hybride, obtenue par le croisement de deux espèces du même genre. Ça sonne moins bien, mais au moins, c’est abordable. 

Certaines plantes ont été créées par l’homme. On parle alors de variétés « cultivar », c’est-à-dire une variété cultivée et obtenue de façon artificielle. Dans ce cas, les étiquettes sont un peu différentes. Promis, c’est pas compliqué ! Le nom de la variété est écrit entre guillemets ou apostrophes et est souvent suivi du nom de l’obtenteur, c’est-à-dire la personne qui à crée la nouvelle variété soit par hasard soit par sélection volontaire.

Mais ce n’est pas tout. Parfois, tu verras figurer sur l’étiquette un nom stylé en mode collab du genre « Louis Vuitton x Supreme ». Bon, dans notre cas, ça sera plutôt un truc comme « Sansevieria x Dracaena ». Il s’agit d’une plante hybride, obtenue par le croisement de deux espèces du même genre. Ça sonne moins bien, mais au moins, c’est abordable. 

Un mini-guide d’entretien

En plus de te renseigner sur l’identité, l’étiquette t’explique comment prendre soin de ta plante. Tu t’en doutes, toutes les plantes n’ont pas les mêmes besoins. Par exemple le bonsaï a besoin de plus d’attention que le pilea

Comprendre les besoins grâce aux étiquettes de plantes

L’étiquette de plante est une véritable mine d’or. En plus de jouer le rôle de la carte d’identité, elle joue aussi celui de la fiche d’entretien ! Comme quoi, elle est vraiment utile. Voyons cela plus en détail. 

Premièrement, ce papier magique va te dire tout ce qu’il faut savoir pour que ta plante pousse dans les meilleures conditions. Pas besoin d’aller sur Internet pour connaître la fréquence d’arrosage, l’exposition, la température et le terreau adéquats ! 

Ensuite, il va te donner des infos complémentaires comme la période de floraison, la coupe des fleurs, l’usage, mais aussi la hauteur et la largeur de la plante. Pas d’excuse : tu auras tous les renseignements nécessaires pour faire grandir ton bébé à feuilles comme un.e pro. 

Lire les étiquettes de plantes avec les pictogrammes

Il se peut que tu trouves des symboles ou des pictogrammes. Ils viennent simplifier les indications. Accompagnés d’un petit texte explicatif, ils t’aident à comprendre plus facilement les besoins de la plante. Plutôt sympa le graphiste ! Voici les symboles que tu seras le plus susceptible de retrouver :

Ma Deco Verte-green box a offrir-indication etiquette plante

Il en existe beaucoup d’autres qui sont utilisés pour le terreau, les dimensions ou encore l’usage. Si tu en découvres, n’hésite pas à les partager en commentaire. Voilà, tu sais maintenant comment lire une étiquette de plante comme un.e expert.e ! Puisque tu es encore là, on t’invite à lire notre article sur la green life et la décoration, pour un intérieur frais, tendance et écolo !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.